Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs du mois


vivons ma mie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vivons ma mie !

Message  Invité le Mer 29 Aoû - 6:21

Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur Facebook








Laisse-moi donc étancher - Poeme d' IMROU'L QUAYS





Laisse-moi donc étancher ma soif au cours de la vie,
De peur qu'àprès ma mort je n'aie à boire que de la fange…
Au coeur même d'une alcôve imperméable au désir,
avec ma belle à loisir j'ai savouré mon bonheur.

de mes mains sur ses tempes je l'incline, elle se ploie
sur moi, taille mince et jambe prospère, ornée d'anneaux.
Svelte et blanche, elle n'offrait aucune ample solitude;
sa poitrine était lisse et polie ainsi qu'un miroir.

et ses boucles rebelles se relèvent indomptées,
noyant les rubans dans un flot d'ondes enchevêtrées;
à l'entrée de la nuit, elle dissipe les ténèbres,
tel un feu, la nuit, d'un moine voué au célibat.

Poeme d' IMROU'L QUAYS

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivons ma mie !

Message  Lydia_papillon_bleu le Mer 29 Aoû - 14:44

Merci beaucoup je connais pas cette auteur
c'est toujours un plaisir a voir des nouveautés
Bonne fin d'après midi Lydia
avatar
Lydia_papillon_bleu
Admin

Messages : 1904
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 59
Localisation : Prèny

Voir le profil de l'utilisateur http://lydia-054.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: vivons ma mie !

Message  papillondevoue le Jeu 30 Aoû - 3:54

[center]
Maurice Maurin a écrit:Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur Facebook








Laisse-moi donc étancher - Poeme d' IMROU'L QUAYS





Laisse-moi donc étancher ma soif au cours de la vie,
De peur qu'àprès ma mort je n'aie à boire que de la fange…
Au coeur même d'une alcôve imperméable au désir,
avec ma belle à loisir j'ai savouré mon bonheur.

de mes mains sur ses tempes je l'incline, elle se ploie
sur moi, taille mince et jambe prospère, ornée d'anneaux.
Svelte et blanche, elle n'offrait aucune ample solitude;
sa poitrine était lisse et polie ainsi qu'un miroir.

et ses boucles rebelles se relèvent indomptées,
noyant les rubans dans un flot d'ondes enchevêtrées;
à l'entrée de la nuit, elle dissipe les ténèbres,
tel un feu, la nuit, d'un moine voué au célibat.

Poeme d' IMROU'L QUAYS

Très beau poème Maurice, moi non plus je ne
connais pas cet auteur; mais j'aime beaucoup!
Bonne journée, mes amitiés, Gigi sunny
avatar
papillondevoue
Admin

Messages : 1987
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 57
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: vivons ma mie !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum